la campagne bde

La campagne BDE a une grande importance à GEM et participe à un sentiment d’attachement à sa promotion très fort. Sur les environ 700 élèves dans la promo de 1A, un peu plus de 600 avaient la volonté de lister cette année. L’objectif final est de finir alu BDE et comme toute élection, le but est de gagner des voies.

Pour ce faire, des événements sont organisés d’octobre à fin février et le but pour les listes est d’y participer et de se faire connaître. Avant de lister, il est nécessaire de créer sa liste, comprenant une quarantaine de membres. Cela permet de faire de nouvelles rencontres et d’échanger avec un grand nombre de personne. Le BDE organise des événements en début d’année qui permettent ces nouvelles rencontres comme le WEI.

La vie étudiante est donc un point très fort de notre école, où il est très facile de faire de nouvelles rencontres et où de nombreux events sont organisés afin de satisfaire un attachement fort à sa promo.

chapitre 1 : le "shotgun" de liste

Si la très grande majorité des étudiants veulent lister et fondent, en secret, leur liste de 40 afin de participer à la campagne, il n’y en aura que 8 qui pourront y participer. Pour réussir à lister il faut alors réussir une course d’orientation dans la ville de Grenoble via des indices postés auparavant et durant la course sur le groupe Facebook de l’école. C’est le tout premier événement de liste et il permet de souder les listes entre elle dans cette lutte sans merci au shotgun.

S’il peut sembler difficile en arrivant en école de réussir à rassembler 40 individus pour participer à cette aventure, le BDE et les autres assos se chargent de l’organisation d’événements en début d’année afin de faciliter les rapprochements entre les étudiants et donc de développer des affinités et de commencer la confection de la liste.

chapitre 2 : le dévoilement

Après avoir appris qu’elles pouvaient participer, les listes participantes ont pour mission de créer un logo, de choisir une couleur, un thème, d’acheter des goodies, de créer des chants, des chorégraphies à leur effigie, de réaliser un film de liste, avec un objectif : le dévoilement.

Attention, les 2A tentent de déceler les listes en train de se créer et tous les moyens sont bons pour découvrir le thème, la couleur, ou le nom des listes en création et donc pour être dévoilé avant le dévoilement officiel. C’est pourquoi il est important de fonder sa liste en secret et de prendre toutes ses précautions. Il n’est pas rare qu’un président de liste plus tout à fait maître de ses actes ne s’empêche de délivrer le secret trop brûlant à ses traqueurs.

Réunies dans l’amphi de l’école, les listes sont alors présentées officiellement aux yeux de tous et la bataille des listes peut enfin démarrer. Evidemment toujours dans une ambiance bon enfant… Une SAT (Soirée à Ticket) est organisée le soir même et permet aux 2A et 1A confondus de découvrir les listes qui vont s’affronter durant les mois suivants.

chapitre 3 : les différents events assos

Plusieurs associations vont avoir pour mission d’organiser un événement pour les listeux : le koh-lanta de Aloha, le masterchef de Millési’met, le rap contenders de Gem en Debat, et bien d’autres. Des événements sont aussi organisés dans des bars et permettent aux listeux de se retrouver entre eux et de mieux se connaître. Des sorties sportives sont aussi organisées comme la sortie à la patinoire ou encore le tournoi futsal.

Après chaque événement, les 3 meilleures listes gagnent des points qui compteront dans le vote final. Ces événements comptent généralement un classement lié à la performance, donc la plus forte gagne le plus de points, mais aussi en parallèle un classement de l’ambiance, permettant aux autres listes de gagner tout de même des points, grâce à leurs chants pour la plupart relevant du génie lyrique.

chapitre 4 : Les 2 semaines de rallye

Durant cette quinzaine, via un groupe Facebook, les 2A envoient une demande, aussi absurde qu’utile (rallye verre d’eau ou rallye massage pour les plus softs) et les listeux se doivent de répondre à leur demande, ce qui permet de faire gagner des voies pour leur liste. Comme preuve du rallye effectué, une photo est prise entre le 2A qui a émis son souhait et le 1A qui l’a réalisé. Bien évidemment, les abus sont proscrits, on ne liste pas pour se faire bizuter, cela va de soi.

A la fin de chaque semaine un classement est publié et c’est le meilleur moment pour gagner le plus de points possibles. Pas le temps d’être flemmard ou de ne pas jouer le jeu, il faut se bouger pour faire connaître sa liste et apparaître sur le plus de photos possibles. (montrer 2-3 photos prises sur le groupe rallye pour donner un aperçu).

chapitre 5 : Les pots et petits déjeuners

Une nouvelle manière de gagner des voies et de montrer à GEM que sa liste est la meilleure. Toutes les listes redoublent d’originalité afin de faire un petit déjeuner qui restera dans les mémoires (préparer soit en grande quantité, soit en grande qualité, soit les 2). Le petit déjeuner est organisé sur la mezzanine de GEM et permet aussi à la liste de récolter un peu d’argent.

Aussi, les listes se doivent d’organiser des pots. Un pot est tout simplement une soirée, dans un bar-boite privatisé avec pour but de montrer encore une fois l’ambiance de la liste. Open Pop-corn, frites, hot-dog, chicken wings, cigarettes, photos, … Tous les moyens sont bons pour apprivoiser le gémien type. Ces pots s’enchaînent sur 2 semaines et les 8 listes se doivent d’organiser le leur.

chapitre 6 : les trois finalistes

Après ces plusieurs mois de campagne, il est temps d’avancer. Se tient alors une élection à laquelle tous les élèves de 1A et 2A confondus peuvent participer. Ils doivent choisir 3 finalistes. Comme dit précédemment, les affinités comptent forcément dans les voix mais il est aussi important de savoir reconnaître le travail des listes qui se sont donné durant la campagne en leur apportant un soutien. Moment autant attendu que redouté pour tous les listeux car en effet, il y a un objectif pour les listes restantes : organiser une SAT.

L’organisation d’une SAT demande un budget important mais aussi une réelle logistique car celle-ci se déroule généralement dans un hangar à 15-20 minutes de l’école, il faut prévoir une compagnie de bus, une quantité (plus ou moins importante, à vous de juger) d’alcool, un DJ, et une équipe prête à travailler d’arrache-pied pendant 24h.

chapitre 7 : le vote final

Courant fin février-début mars, il faut choisir entre les 3 derniers participants. Entre tristesse, détresse, colère, incompréhension, sentiment d’injustice, repli sur soi, perte de confiance en l’être humain et oppression, il n’y aura qu’une liste qui sortira victorieuse de cette longue campagne riche en rebondissement et amusement. Le vote final est annoncé durant une dernière SAT, permettant aux perdants d’oublier leur échec dans la potion magique et aux gagnants de fêter leur victoire bien dignement.

Voilà un aperçu de quelques films de listes pour te donner envie à toi aussi :